Christophe TAINEhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/Toutes les nouveautés à découvrir sur mon site !Christophe TAINEfr Site officiel de Christophe TAINE http://christophe-taine.site-de-joueurs.com/images/logo.png http://christophe-taine.site-de-joueurs.com/Thu, 23 Mar 2017 07:14:14 +0100colomiers 0 pfc 1http://christophe-taine.site-de-joueurs.com/colomiers-0-pfc-1_582.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/colomiers-0-pfc-1_582.htmlChristophe TAINETue, 07 Apr 2015 09:09:30 +0100<h1> COLOMIERS 0 - PFC 1</h1> <p> Apr&egrave;s 2 d&eacute;faites et un match nul, le Paris FC se rendait &agrave; Colomiers avec la ferme intention de s&rsquo;imposer. Face &agrave; une &eacute;quipe accrocheuse qui lutte pour son maintien en National, les Parisiens ont r&eacute;ussi &agrave; gagner 1 but &agrave; 0. Voir Lionel Messi sur la feuille de match n&rsquo;aura pas fait peur au Paris FC. Homonyme de l&rsquo;argentin du FC Barcelone, le d&eacute;fenseur central de l&rsquo;US Colomiers n&rsquo;aura rien pu faire face &agrave; la d&eacute;termination des Parisiens. Apr&egrave;s un quart d&rsquo;heure de jeu &eacute;quilibr&eacute;, le Paris FC a commenc&eacute; &agrave; prendre le dessus sur son adversaire.</p> <p> Servi sur la droite, Rodrigue Bongongui &eacute;tait bouscul&eacute; dans la surface de r&eacute;paration et obtenait un penalty. Idriss Ech-Chergui ne tremblait pas et trompait le portier adverse (0-1, 20&prime;). Le PFC a ensuite mis le pied sur le ballon et s&rsquo;est procur&eacute; plusieurs occasions par Socrier, Bongongui ou encore Gamiette. Apr&egrave;s 45 minutes de jeu, les co&eacute;quipiers d&rsquo;Herv&eacute; Lybohy rejoignaient les vestiaires avec un avantage au score m&eacute;rit&eacute;. Dos au mur, l&rsquo;US Colomiers repartait tambour battant en augmentant l&rsquo;intensit&eacute; dans les duels et provoquait de nombreuses fautes.</p> <p> Le Paris FC ne se laissait pas faire et montrait une force mentale. Peu apr&egrave;s l&rsquo;heure de jeu, Thomas Gamiette &eacute;tait victime d&rsquo;un tr&egrave;s gros tacle. Agac&eacute; par le geste, le milieu de terrain parisien se relevait imm&eacute;diatement provoquant quelques bousculades entre joueurs des 2 &eacute;quipes. L&rsquo;arbitre sortait un carton rouge pour Nicolas Donn&eacute;, l&rsquo;auteur du mauvais tacle, mais aussi pour Thomas Gamiette. Les 2 &eacute;quipes allaient finir la rencontre &agrave; 10. Les locaux auraient pu revenir dans la partie mais le montant a d&rsquo;abord sauv&eacute; Vincent Demarconnay sur un coup franc avant que le portier parisien capte sans trop de difficult&eacute; les quelques tirs des Colum&eacute;riens. La d&eacute;fense parisienne &eacute;tait imp&eacute;riale.</p> <p> Le Paris FC aurait m&ecirc;me pu doubler le score par Socrier ou encore Bald&eacute; mais le dernier geste n&rsquo;&eacute;tait pas assez pr&eacute;cis pour tromper la vigilance adverse. Peu-importe, l&rsquo;essentiel &eacute;tait ailleurs. Le Paris FC renoue avec la victoire et compte d&eacute;sormais 7 points d&rsquo;avance sur le 4&egrave;me, l&rsquo;USL Dunkerque, tout en rejoignant le Red Star avec 51 points.</p> <p> Fiche technique US Colomiers 0-1 Paris FC Buteur : I.Ech-Chergui (20&prime; sp)</p> <p> Composition du Paris FC : Demarconnay &ndash; Cantini, Jean, Lybohy (c), Konat&eacute; &ndash; Traor&eacute;, Gamiette, Ech-Chergui (Keita 60&prime;) &ndash; Ogounbiyi (Poujol 65&prime;), Bongongui, Socrier (Bald&eacute; 80&prime;)</p> <h2> R&eacute;action Christophe Taine : &laquo; Il y a de la satisfaction ce soir. Apr&egrave;s 3 matchs sans victoire, on se devait de gagner pour le club et ses supporters. On l&rsquo;a fait avec rigueur et qualit&eacute;. On n&rsquo;a pas &eacute;t&eacute; mis en danger plus que cela puisqu&rsquo;ils n&rsquo;ont pas eu de v&eacute;ritables situations de buts. Ce soir, il nous a juste manqu&eacute; le second but pour tuer le match. Les autres r&eacute;sultats ? Cela prouve que rien n&rsquo;est gagn&eacute; d&rsquo;avance et que le championnat est difficile. Ce soir cela nous a souri et pas &agrave; nos adversaires. On continue d&rsquo;avancer. &raquo;</h2> Aprés défaite AMIENS SChttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/apras-dafaite-amiens-sc_581.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/apras-dafaite-amiens-sc_581.htmlChristophe TAINEFri, 27 Mar 2015 09:04:07 +0100<p> Apr&egrave;s la d&eacute;faite de son &eacute;quipe sur le terrain du Amiens SC, Christophe Taine, l&rsquo;entra&icirc;neur du Paris FC, livre ses impressions. Christophe Taine : C&rsquo;&eacute;tait un match assez serr&eacute; et &eacute;quilibr&eacute; dans l&rsquo;ensemble. Cela s&rsquo;est jou&eacute; sur un coup de pied arr&ecirc;t&eacute; en la faveur d&rsquo;Amiens mais je pense que l&rsquo;on m&eacute;ritait le point du match nul vu notre domination en fin de partie. On a manqu&eacute; de pr&eacute;cision et de r&eacute;alisme pour &eacute;galiser. Les 2 &eacute;quipes ont eu beaucoup de mal &agrave; atteindre les surfaces et &agrave; se procurer des occasions. C&rsquo;&eacute;tait un match &eacute;quilibr&eacute;, tr&egrave;s dense, athl&eacute;tique et avec tr&egrave;s peu de qualit&eacute; dans le jeu de part et d&rsquo;autre. C&rsquo;&eacute;tait un vrai match de National. On &eacute;tait venu avec un plan de jeu bien pr&eacute;cis mais un coup de pied arr&ecirc;t&eacute; &agrave; fait basculer la rencontre. J&rsquo;ai dit &agrave; mes joueurs que l&rsquo;on aurait m&eacute;rit&eacute; le point du match nul, qu&rsquo;il fallait se remettre au boulot d&egrave;s lundi et que cela arrivait d&rsquo;avoir un petit passage &agrave; vide dans une saison. On va t&acirc;cher de repartir de l&rsquo;avant face &agrave; Lu&ccedil;on vendredi prochain.</p> interview DEMARCONNAYhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/interview-demarconnay_580.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/interview-demarconnay_580.htmlChristophe TAINEFri, 27 Mar 2015 09:01:35 +0100<h3> Comment expliques-tu les deux d&eacute;faites cons&eacute;cutives (Fr&eacute;jus St Rapha&euml;l et Amiens SC) ?</h3> <p> Les deux d&eacute;faites ne sont pas issues des m&ecirc;mes raisons. Face &agrave; Fr&eacute;jus St Rapha&euml;l nous avons manqu&eacute; d&rsquo;agressivit&eacute;, nous &eacute;tions en retard dans les duels et cela provoquait des d&eacute;calages o&ugrave; nous avions un temps de retard. Offensivement nous n&rsquo;&eacute;tions pas assez percutants et nous avons manqu&eacute; de qualit&eacute; pour &ecirc;tre dangereux. Contre l&rsquo;Amiens SC, nous avions d&eacute;cid&eacute; d&rsquo;&ecirc;tre tr&egrave;s solide pour ne pas prendre de but. Nous l&rsquo;avons bien fait jusqu&rsquo;&agrave; ce but sur coup-franc, qui semble &ecirc;tre hors jeu au ralenti. Par contre, il a fallu encaisser ce but pour se montrer dangereux. On aurait pu mieux faire dans l&rsquo;utilisation du ballon.</p> <h3> Dans quel &eacute;tat d&rsquo;esprit est le groupe apr&egrave;s ces 2 revers ?</h3> <p> Tout le monde est mobilis&eacute; car nous n&rsquo;avions jamais perdu 2 fois de suite. On avait su r&eacute;agir apr&egrave;s chaque d&eacute;faite sauf cette fois-ci. Nous sommes donc surmotiv&eacute;s pour remporter les 3 points face &agrave; Lu&ccedil;on vendredi.</p> <h3> Comment expliquer cette p&eacute;riode difficile (3 d&eacute;faites lors des 5 derniers matchs) ?</h3> <p> On rentre dans la derni&egrave;re ligne droite du championnat. Les matchs sont plus disput&eacute;s et accroch&eacute;s mais c&rsquo;est &agrave; nous de rehausser notre niveau de jeu. Lu&ccedil;on vous avait inflig&eacute;, le 17 octobre dernier, votre premi&egrave;re d&eacute;faite de la saison (1-0).</p> <h3> Y a-t-il un sentiment de revanche ?</h3> <p> Quand une &eacute;quipe nous bat &agrave; l&rsquo;aller, nous avons toujours envie de gagner au retour. Le mot &laquo; revanche &raquo; est un peu fort pour exprimer le match &agrave; venir. Mais peu importe qui nous affrontons vendredi, nous nous devons de gagner &agrave; domicile apr&egrave;s 2 d&eacute;faites. Lu&ccedil;on poss&egrave;de la meilleure d&eacute;fense du championnat.</p> <h3> Que doit faire le Paris FC pour remporter les 3 points ?</h3> <p> Mettre un but de plus que Lu&ccedil;on (rires) ! C&rsquo;est une &eacute;quipe qui propose du beau jeu, qui aime avoir le ballon et qui est loin d&rsquo;&ecirc;tre une &eacute;quipe ultra-d&eacute;fensive malgr&eacute; le fait qu&rsquo;elle soit la meilleure d&eacute;fense. Il faudra donc se montrer attentif car ils savent bien attaquer. Ce sera un match serr&eacute; qui se jouera sur des petits d&eacute;tails. Nous devrons &ecirc;tre solides d&eacute;fensivement pour bien attaquer face &agrave; l&rsquo;&eacute;quipe qui est la plus dure &agrave; battre du championnat car elle n&rsquo;a perdu qu&rsquo;&agrave; seulement 4 reprises.</p> foot nationalhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/foot-national_579.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/foot-national_579.htmlChristophe TAINEMon, 19 Jan 2015 17:25:36 +0100<h2> &nbsp;Paris prend le large</h2> <p> Paris profite des reports pour s&#39;envoler Les poursuivants du Paris FC sont pr&eacute;venus. Apr&egrave;s la victoire en toute fin de rencontre du PFC, le club parisien compte huit points d&#39;avance sur le troisi&egrave;me. Un but de Bongongui suffit au bonheur des hommes de Christophe Taine. Boulogne, Bourg P&eacute;ronnas et le Red Star n&#39;ont pas jou&eacute;. Avranches &eacute;cras&eacute;, Strasbourg loupe le coche Colomiers a fait voler en &eacute;clat la d&eacute;fense normande ce soir. A la pause, le score &eacute;tait d&eacute;j&agrave; de quatre &agrave; z&eacute;ro. Avranches r&eacute;agira en seconde p&eacute;riode marquant &agrave; deux reprises mais trop tardivement. Strasbourg peut lui s&#39;en vouloir.</p> <p> Les alsaciens menaient deux buts &agrave; z&eacute;ro &agrave; cinq minutes de la fin sur la pelouse d&#39;Epinal. Les spinaliens fid&egrave;les &agrave; leur habitude n&#39;ont rien l&acirc;ch&eacute;. Ils ont &eacute;t&eacute; r&eacute;compens&eacute;s avec deux buts coup sur coup et ce point du nul. Dunkerque fait craquer Amiens, Fr&eacute;jus s&#39;offre Istres La r&eacute;action amiennoise &eacute;tait attendue ce soir mais les picards ont craqu&eacute; sur la fin. Ils avaient pourtant ouvert le score mais dans la foul&eacute;e Dunkerque &eacute;galise. Dans les derni&egrave;res seconde, l&#39;USLD r&eacute;alise le gros coup de la soir&eacute;e et repart avec les trois points.</p> <p> Du c&ocirc;t&eacute; du Var, c&#39;est Fr&eacute;jus qui a pris la mesure d&#39;Istres gr&acirc;ce &agrave; Gendrey. R&eacute;duits &agrave; dix en seconde p&eacute;riode, les varois tiennent bon. Marseille Consolat sur la bonne voie La belle s&eacute;rie continue pour Marseille Consolat ce soir avec une victoire sur Chambly un but &agrave; z&eacute;ro. Le FCCT a pouss&eacute; obtenant notamment de tr&egrave;s nombreux corners mais sans parvenir &agrave; revenir au score. Les marseillais sont d&eacute;sormais &agrave; deux points du premier non relegable.</p> LABEL école de foothttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/label-acole-de-foot_578.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/label-acole-de-foot_578.htmlChristophe TAINEThu, 08 Jan 2015 13:28:43 +0100<h1> LE LABEL</h1> <p> Le Paris FC a re&ccedil;u cette apr&egrave;s-midi le label &Eacute;cole de Football des mains de Thierry Mercier, pr&eacute;sident du district du Val de Marne, et de Laurent Pionbo, conseiller Technique D&eacute;partemental. Ce label r&eacute;compense les clubs qui r&eacute;pondent &agrave; un cahier des charges de la FFF sur des crit&egrave;res d&rsquo;accueil, de fid&eacute;lisation, d&rsquo;encadrement, d&rsquo;&eacute;ducation et p&eacute;dagogique. Il met en avant le travail accompli par les dirigeants et les &eacute;ducateurs du club qui mettent la formation au c&oelig;ur du projet. &laquo; Nous sommes tr&egrave;s fiers de le recevoir. On a choisi d&rsquo;accentuer notre politique de formation depuis plusieurs ann&eacute;es et nous sommes aujourd&rsquo;hui le seul club amateur en France &agrave; avoir 4 &eacute;quipes &agrave; &eacute;voluer au niveau national (National, CFA2, U19 Nationaux et U17 Nationaux). C&rsquo;est la 3&egrave;me fois cons&eacute;cutive que nous recevons ce label et cela montre notre r&eacute;gularit&eacute;. Je pense que l&rsquo;avenir du football passera par la formation et nous avons int&eacute;r&ecirc;t &agrave; nous appuyer dessus, surtout dans un bassin parisien reconnu comme l&rsquo;un des plus riches au monde &raquo;, a d&eacute;clar&eacute; le pr&eacute;sident Pierre Ferracci.</p> site officiel bourg peronnas http://christophe-taine.site-de-joueurs.com/site-officiel-bourg-peronnas_577.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/site-officiel-bourg-peronnas_577.htmlChristophe TAINEThu, 08 Jan 2015 13:23:00 +0100<h2> Avant match</h2> <p> Sans pression, mais avec une soif de victoire. Voil&agrave; ce qui attend les Bleus samedi pour la r&eacute;ception du leader. Une victoire leur permettrait en effet de prendre la t&ecirc;te du classement de National, un tout autre r&eacute;sultat les laisserait tout de m&ecirc;me en haut de tableau. Mais voil&agrave;, en face le Paris FC n&#39;a perdu que deux rencontres cette saison, 3-1 contre Boulogne &agrave; domicile et 1-0 &agrave; Lu&ccedil;on. Et ses r&eacute;sultats, l&#39;&eacute;quipe de Christophe Taine les doit &agrave; ses performances tant offensives que d&eacute;fensives.</p> <p> Les Parisiens dominent en effet le classement des attaques (27 buts marqu&eacute;s, &agrave; &eacute;galit&eacute; avec le FCBP), mais aussi le classement des d&eacute;fenses avec 12 buts encaiss&eacute;s contre 15 pour les Bleus qui les talonnent donc. De surcro&icirc;t, ils se sont renforc&eacute;s cet hiver avec l&#39;arriv&eacute;e d&#39;Amiran Sana&iuml;a (G&eacute;orgie A, Le Mans, Bastia, Luzenac...). C&ocirc;t&eacute; statistiques, on retiendra que le PFC n&#39;a jamais perdu une rencontre &agrave; l&#39;ext&eacute;rieur apr&egrave;s avoir ouvert la marque. Et si l&#39;entra&icirc;neur parisien ne dispose pas d&#39;un &quot;Pape&quot; dans son effectif (buteur le plus prolifique du championnat avec 13 buts en 15 matchs), il peut compter sur des joueurs dangereux dont 3 notamment qui cumulent 17 buts : Ech Chergui, Kinkela et Socrier. Aujourd&#39;hui, au regard du classement, la marge est mince entre les deux adversaires et se r&eacute;sum&eacute; &agrave; deux petits points seulement.</p> <p> La r&eacute;alit&eacute; du terrain confirmera-t-elle cela? L&#39;entra&icirc;neur des Bleus, Herv&eacute; Della Maggiore, pr&eacute;cisait en tout cas que l&#39;objectif serait avant tout de &quot;donner au public une belle image&quot; et ajoutait, &quot;A cette &eacute;poque l&#39;an dernier il y avait une grosse affiche de Coupe de France, aujourd&#39;hui c&#39;est le championnat. C&#39;est une grosse affiche aussi mais il y aura surtout beaucoup d&#39;autres matchs importants apr&egrave;s. Simplement, on a gout&eacute; au haut de tableau et maintenant on voudrait y rester&quot;. Info derni&egrave;re minute : Le Paris FC a annonc&eacute; aujourd&#39;hui le recrutement d&#39;Alexandre Bouchard pour pallier &agrave; la blessure d&#39;Alan Mermillod (gardien, rupture des ligaments crois&eacute;s).</p> bilan à la tréve du NATIONAL http://christophe-taine.site-de-joueurs.com/bilan-a-la-trave-du-national_576.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/bilan-a-la-trave-du-national_576.htmlChristophe TAINEWed, 24 Dec 2014 11:22:57 +0100<h2> &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp; &nbsp;Le bilan &agrave; la tr&ecirc;ve National&nbsp;</h2> <h3> &nbsp;Un haut de tableau solide</h3> <p> Le Paris FC a s&eacute;duit en premi&egrave;re partie de saison ! Les hommes de Christophe Taine sont leaders avec trente-deux points. Ils comptent deux points d&rsquo;avance sur leur dauphin. Les Parisiens n&rsquo;ont perdu qu&rsquo;&agrave; deux reprises en Championnat. Le PFC est l&rsquo;&eacute;quipe qui a le plus marqu&eacute; pour le moment. Elle n&rsquo;est d&rsquo;ailleurs pas la seule car Chambly, le Red Star et Bourg-P&eacute;ronnas en sont &eacute;galement &agrave; vingt-sept buts. Bourg-P&eacute;ronnas justement, a &eacute;tonn&eacute; en prenant la deuxi&egrave;me place du classement. Son attaquant Pape San&eacute; est actuellement meilleur buteur de National avec treize r&eacute;alisations et est le seul a avoir d&eacute;pass&eacute; la barre des dix buts. Dans le Top 3, un autre club de la r&eacute;gion parisienne s&rsquo;en sort bien.</p> <p> En effet, le Red Star se hisse &agrave; la derni&egrave;re place du podium, malgr&eacute; une certaine irr&eacute;gularit&eacute;. D&eacute;faits &agrave; Amiens en premi&egrave;re journ&eacute;e, ils ont su &eacute;voluer et terminer l&rsquo;ann&eacute;e avec une victoire &eacute;crasante, cinq buts &agrave; z&eacute;ro, &agrave; Istres. Par ailleurs, deux autres clubs &eacute;taient bien partis pour terminer sur le podium &agrave; la tr&ecirc;ve, mais n&rsquo;ont pas tenu.</p> <p> D&rsquo;une part, Chambly, qui a connu deux larges succ&egrave;s contre Consolat et Le Poir&eacute; (4-0 et 5-0) n&rsquo;a pas fini son ann&eacute;e de la meilleure des mani&egrave;res. Malgr&eacute; leur succ&egrave;s lors du dernier match face &agrave; Dunkerque, sur leur six derni&egrave;res rencontres les hommes de Bruno Luzi en ont perdu quatre. D&rsquo;autre part, Avranches s&rsquo;&eacute;tait bien repris apr&egrave;s s&rsquo;&ecirc;tre inclin&eacute; contre Marseille Consolat le 19 septembre. Depuis, les joueurs de Richard D&eacute;zir&eacute; ont sign&eacute; cinq victoires, trois nuls et un &eacute;chec. En se partageant les points avec Fr&eacute;jus en seizi&egrave;me journ&eacute;e, ils sont pass&eacute;s &agrave; c&ocirc;t&eacute; du Top 3 et se sont fait distancer par Boulogne. La formation du Nord Pas de Calais a surpris ces derniers mois, notamment en l&rsquo;emportant face au Paris FC et &agrave; Chambly. Dans le ventre mou, entre les septi&egrave;me et dixi&egrave;me positions, Amiens, Colmar, Strasbourg et Dunkerque n&rsquo;ont pas brill&eacute; mais ont connu un d&eacute;but de saison correct qui les &eacute;loigne de la rel&eacute;gation et les place en outsider pour la mont&eacute;e. Enfin, bien que douzi&egrave;me, Lu&ccedil;on a la meilleure d&eacute;fense de National. Tout comme le Paris FC, les hommes de Frederic Reculeau ont encaiss&eacute; douze buts.</p> <h3> Les rel&eacute;gu&eacute;s rel&eacute;gables ?</h3> <p> Apr&egrave;s seize journ&eacute;es disput&eacute;es, les deux rel&eacute;gu&eacute;s ne sont pas convaincants. Le CA Bastia a livr&eacute; une premi&egrave;re partie de saison en demi-teinte avec une treizi&egrave;me place, il est &agrave; cinq points de la zone rouge. La derni&egrave;re d&eacute;faite des Corses remonte au 17 octobre, face au Red Star. En revanche, le FC Istres c&ocirc;toie bel et bien la zone de rel&eacute;gation.</p> <p> Les Istr&eacute;ens n&rsquo;ont pas gagn&eacute; depuis treize journ&eacute;es. En J2, ils avaient alors sign&eacute; leur unique victoire de la saison, &agrave; domicile, face &agrave; un Fr&eacute;jus onzi&egrave;me qui compte un match en moins. Pour Marseille Consolat, Le Poir&eacute; sur Vie et Colomiers, la reprise risque d&rsquo;&ecirc;tre difficile. Les trois &eacute;quipes se livreront une bataille pour la survie en 2015, afin de se maintenir. Les deux premi&egrave;res comptent 13 points tandis que Colomiers s&rsquo;en sort mieux avec 17. Mais pas de panique pour autant pour le Poir&eacute; qui a deux matches &agrave; rattraper.</p> <p> De son c&ocirc;t&eacute;, Epinal, pire d&eacute;fense du Championnat avec 33 buts pris, a tout de m&ecirc;me le m&eacute;rite d&rsquo;avoir battu une &eacute;quipe de Ligue 2 (le Clermont Foot) en Coupe de France et de s&rsquo;&ecirc;tre qualifi&eacute; pour les 32&egrave;mes de finale. Une comp&eacute;tition qui va permettre aux joueurs de Fabien Tissot de reprendre confiance et de rebondir. 2015 promet donc du changement dans le bas du classement de National ! Classement National</p> FFFhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/fff_575.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/fff_575.htmlChristophe TAINEMon, 22 Dec 2014 13:19:18 +0100<h2> Joyeux No&euml;l pour le Paris FC.</h2> <p> Bourg-P&eacute;ronnas croit toujours au P&egrave;re No&euml;l. Emb&ucirc;che glac&eacute;e &agrave; Istres. D&rsquo;abord, une constatation sur l&rsquo;ensemble de cette journ&eacute;e. Malgr&eacute; l&rsquo;approche de la tr&ecirc;ve hivernale, les &eacute;quipes n&rsquo;ont pas lev&eacute; le pied. Trois matches nuls seulement (contre cinq l&rsquo;ann&eacute;e derni&egrave;re) et &hellip; 30 buts marqu&eacute;s (contre&hellip; 15 en 2013/14) ! A Charl&eacute;ty, malgr&eacute; un mauvais d&eacute;part, le Paris FC n&rsquo;a pas failli devant Marseille-Consolat. Gr&acirc;ce &agrave; sa victoire, 3 buts &agrave; 1, le PFC conforte sa 1&egrave;re place au classement. Le FC Bourg-Peronnas revient de tr&egrave;s tr&egrave;s loin. Men&eacute;s 3-1 &agrave; 10 minutes de la fin &agrave; &Eacute;pinal, les Bressans, prochains adversaires du PFC, se sont finalement impos&eacute;s 4 &agrave; 3 &agrave; l&rsquo;issue d&rsquo;un match fou, fou, fou. Malgr&eacute; le point ramen&eacute; de Saint-Rapha&euml;l, Avranches quitte le podium au profit du Red Star, auteur du carton du jour, 5-0 &agrave; Istres qui s&rsquo;enfonce encore un peu plus. Sans le retour de Bourg-Peronnas sur &Eacute;pinal, le FCIOP d&eacute;crochait m&ecirc;me la lanterne rouge ! Boulogne, 4e ce soir, a toujours le vent en poupe et s&rsquo;impose &agrave; domicile face &agrave; Colmar (2-1). Le derby vend&eacute;en entre Lu&ccedil;on et Le Poir&eacute;-Sur-Vie n&rsquo;a pas trouv&eacute; de vainqueur. Le Poir&eacute;-Sur-Vie, qui compte deux matches de retard, fait quand m&ecirc;me une bonne op&eacute;ration par rapport &agrave; ses autres compagnons d&rsquo;infortune, Epinal, Istres et Consolat. Joyeuses F&ecirc;tes de fin d&rsquo;ann&eacute;e et rendez-vous en 2015 !</p> foot nationalhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/foot-national_574.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/foot-national_574.htmlChristophe TAINEMon, 22 Dec 2014 13:11:07 +0100<p> &nbsp;Cinq &eacute;quipes en quatre points</p> <p> La course au podium s&#39;annonce intense en National et il ne faudra pas l&acirc;cher le moindre point lors de la phase retour. Ce soir cinq &eacute;quipes se tiennent en quatre points sachant que de s&eacute;rieux outsiders sont juste derri&egrave;re &agrave; six points du podium.</p> <p> Ce soir le PFC &eacute;tait men&eacute; au score face &agrave; Marseille Consolat avant de renverser la vapeur et s&#39;imposer trois buts &agrave; un. Renversant, c&#39;est le mot de cette journ&eacute;e avec notamment Bourg-P&eacute;ronnas. Le FCBP &eacute;tait men&eacute; trois buts &agrave; un face &agrave; Epinal &agrave; dix minutes de la fin. Un laps de temps suffisant pour que Pape San&eacute; claque un tripl&eacute; ! Bourg P&eacute;ronnas passera la tr&ecirc;ve en seconde position. Le Red Star a inflig&eacute; une gifle &agrave; Istres. Les audoniens inscrivent cinq buts lors de la seconde p&eacute;riode. Boulogne est lui au pied du podium apr&egrave;s son succ&egrave;s sur Colmar deux buts &agrave; un. Men&eacute;s au score, les boulonnais ont pouss&eacute; pour revenir au score et s&#39;imposer. Avranches de son c&ocirc;t&eacute; est la seule &eacute;quipe de t&ecirc;te &agrave; ne pas gagner. Les normands rentrent de Fr&eacute;jus avec le point du nul.</p> <p> Des outsiders &agrave; l&#39;aff&ucirc;t Derri&egrave;re, il faudra compter avec des outsiders comme Chambly qui a fait plier Dunkerque trois &agrave; z&eacute;ro. Sans oublier Amiens et Strasbourg pas encore l&acirc;ch&eacute; apr&egrave;s leur nul de jeudi soir. Quatre clubs d&eacute;croch&eacute;s en bas Le maintien va &ecirc;tre difficile &agrave; aller chercher pour Epinal battu &agrave; la derni&egrave;re minute et pour Istres &eacute;trill&eacute; chez lui. Ils sont d&eacute;j&agrave; &agrave; neuf et sept points du premier non relegable. Pour Marseille Consolat et Le Poir&eacute; sur Vie, il n&#39;y a que quatre points d&#39;&eacute;carts avec Colomiers auteur d&#39;un nul face au CA Bastia ce soir. Le Poir&eacute; prend lui aussi un point dans son court d&eacute;placement &agrave; Lu&ccedil;on.</p> qualification pour 8 e tour coupe de francehttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/qualification-pour-8-e-tour-coupe-de-france_573.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/qualification-pour-8-e-tour-coupe-de-france_573.htmlChristophe TAINESun, 16 Nov 2014 10:14:12 +0100<h2> &nbsp;Paris FC sur le fil</h2> <p> Du c&ocirc;t&eacute; de Paris, le PFC a souffert pour venir &agrave; bout de Fontenay qui &eacute;volue en CFA. Les parisiens ont finalement trouv&eacute; la faille &agrave; huit minutes de la fin par bongongui.</p> journal VOSGES MATIN http://christophe-taine.site-de-joueurs.com/journal-vosges-matin_572.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/journal-vosges-matin_572.htmlChristophe TAINESat, 08 Nov 2014 09:58:56 +0100<h2> UNE REALITE BIEN CINGLANTE</h2> <p> NationalDepuis hier soir, on comprend mieux pourquoi le SA&ensp;Spinalien se tra&icirc;ne en queue de peloton du National et pourquoi le Paris&ensp;FC joue les gros bras.Certes, la diff&eacute;rence de moyens qui se traduit par la qualit&eacute; des effectifs respectifs &eacute;tait flagrante au coup d&rsquo;envoi. Mais parfois, le football poss&egrave;de cette particularit&eacute; de pouvoir gommer ce genre d&rsquo;&eacute;cart sur un match. Toutefois, il n&rsquo;en a rien &eacute;t&eacute; sur la pelouse de la Colombi&egrave;re. O&ugrave; le leader parisien a inflig&eacute; aux Spinaliens un terrible revers qui ne souffre gu&egrave;re de contestation.Bien s&ucirc;r, on ne pourra pas reprocher aux hommes de Fabien Tissot de ne pas avoir essay&eacute;.</p> <p> Sauf qu&rsquo;encore une fois, leurs r&eacute;currentes carences leur sont revenues en pleine t&ecirc;te tel un boomerang. Car comme cela a &eacute;t&eacute; trop souvent le cas cette saison, ils ont failli sur le plan d&eacute;fensif en donnant le b&acirc;ton pour se faire battre. Le Paris FC n&rsquo;avait besoin de &ccedil;a et il n&rsquo;a pas laiss&eacute; passer sa chance. Au contraire de son rival qui n&rsquo;a pas r&eacute;ussi &agrave; exploiter ses travaux d&rsquo;approche et les quelques r&eacute;elles opportunit&eacute;s qu&rsquo;il s&rsquo;est cr&eacute;&eacute;es.D&rsquo;ailleurs, l&rsquo;issue de la partie s&rsquo;est tr&egrave;s rapidement dessin&eacute;e apr&egrave;s un premier coup de semonce sur une tergiversation de Capasso.</p> <p> On ne jouait que depuis treize minutes lorsque le directeur de jeu signalait un penalty en faveur des visiteurs alors qu&rsquo;&agrave; premi&egrave;re vue cela ne paraissait pas flagrant. Renseignements pris, il s&rsquo;av&eacute;rait que Victor Di&ensp;Pinto avait bel et bien entrav&eacute; la progression du ballon &agrave; l&rsquo;aide de la main. Ech Chergui se chargeait de la sentence. Malgr&eacute; la d&eacute;tente de Robin qui effleurait le ballon, le d&eacute;positaire du jeu parisien ouvrait la marque (0-1, 14e). Nullement abattus, les Spinaliens tentaient bien de r&eacute;agir. Cependant, leurs louables tentatives de r&eacute;bellion restaient au stade embryonnaire.</p> <p> De l&rsquo;autre c&ocirc;t&eacute;, leurs opposants montraient toute l&rsquo;&eacute;tendue de leur force de frappe en mettant souvent au supplice leurs gardes du corps. D&rsquo;ailleurs, un coup franc excentr&eacute; bott&eacute; par Kinkela &eacute;tait &agrave; deux doigts de surprendre Robin (25e). Le portier de la cit&eacute; des Images devait ensuite s&rsquo;employer sur un nouvel essai de Kinkela (32e). Chaque incursion parisienne faisait craindre le pire.Par exemple lorsque Lybohy &eacute;tait contr&eacute; in extremis &agrave; deux reprises et de mani&egrave;re un peu chanceuse &agrave; la r&eacute;ception d&rsquo;un corner (37e). Le 2-0 couvait. Pourtant juste avant la pause, Epinal avait l&rsquo;occasion de revenir &agrave; la marque. Sur une remise de Diabat&eacute;, Hassan d&eacute;livrait un missile &agrave; mi-hauteur qui rasait le montant (44e). Et dans la foul&eacute;e, un essai de Diabat&eacute;, seul face &agrave; la cage, filait au-dessus de la transversale. Epinal pouvait y croire car les d&eacute;g&acirc;ts n&rsquo;&eacute;taient que minimes.</p> <p> Cependant, la reprise de la deuxi&egrave;me p&eacute;riode allait &ecirc;tre fatale.Epinal craqueEsseul&eacute; au milieu de la d&eacute;fense spinalienne, Kinkela avait tout loisir de r&eacute;percuter au fond des filets un corner venu de la droite (0-2, 50e). Loin de se r&eacute;signer, Fabien Tissot abattait ses derni&egrave;res cartes. A l&rsquo;heure de jeu, le coach spinalien proc&eacute;dait &agrave; trois changements d&rsquo;un coup tout en modifiant son sch&eacute;ma de base (3-5-2) pour intimer un 4-4-2. Seulement, il n&rsquo;avait pas le temps d&rsquo;en appr&eacute;cier les effets que Michelot s&rsquo;emp&ecirc;trait dans une relance trop pr&eacute;somptueuse. Kinkela lui subtilisait le ballon avant de s&rsquo;enfuir c&ocirc;t&eacute; droit pour mettre sur orbite Gamiette qui triplait la mise (0-3, 65e).</p> <p> Cela commen&ccedil;ait &agrave; faire beaucoup. Et la suite s&rsquo;av&eacute;rait encore bien cruelle.Actif &agrave; d&eacute;faut d&rsquo;&ecirc;tre efficace, Kader Hassan butait sur De Marconnay. Sur le contre, Kinkela s&rsquo;engouffrait dans une d&eacute;fense vosgienne &agrave; l&rsquo;alignement suspect pour confondre Robin (0-4, 69e). Cela n&rsquo;annon&ccedil;ait rien qui vaille. N&eacute;anmoins, les Spinaliens se portaient dans le camp adverse en ayant l&rsquo;impression de percuter un mur. Au contraire de Keita qui se pr&eacute;sentait seul devant Robin. Heureusement, le dernier rempart local gagnait ses deux duels (82e, 85e). Pour attiser encore un peu plus le d&eacute;sarroi, une ultime t&ecirc;te de Benkajjane s&rsquo;&eacute;chouait dans les gants de De Marconnay alors que la cage semblait ouverte en grand (88e). Tout un symbole&hellip;.</p> <p> Epinal0(0-1)Paris FC4Stade de la Colombi&egrave;re, 300 spectateurs, pelouse humide, soir&eacute;e fra&icirc;che ; arbitrage de M. Stinat. Avertissements &agrave; Epinal : Di Pinto (13e) ; au Paris FC : Ech Chergui (29e), Poujol (55e).Buts : Ech Chergui (14e sur penalty), Kinkela (50e, 69e), Gamiette (65e).</p> <p> Epinal : Robin &ndash; Capasso, Gazagnes, Michelot &ndash; Colin (puis Benkajjane, 60e), Lancina, Chouleur, Di Pinto (puis Chauvet, 60e) &ndash; Touati &ndash; Hassan, Diabat&eacute; (puis Kharbouch, 60e).</p> <p> Paris FC : De Marconnay &ndash; Chevalier, Lybohy, Jean, Konat&eacute; &ndash; Poujol (puis Traor&eacute;, 70e), Gamiette &ndash; Kinkela, Ech Chergui (puis Ogounbiyi, 74e), Keita &ndash; Bald&eacute; (puis Boungongui, 46e).</p> article site web ....http://christophe-taine.site-de-joueurs.com/article-site-web_571.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/article-site-web_571.htmlChristophe TAINESat, 08 Nov 2014 09:47:24 +0100<h1> &nbsp;Le festival du Paris FC, d&eacute;sillusion pour le Red Star&nbsp; :</h1> <p> Face &agrave; la lanterne rouge Epinal, le Paris FC a r&eacute;alis&eacute; un grand num&eacute;ro avec une belle victoire &agrave; la cl&eacute; (0-4). Les hommes de Chistophe Taine apr&egrave;s le 5&egrave;me but personnel d&rsquo;Ech-Chergui (13e, s.p) ont acc&eacute;l&eacute;r&eacute; la cadence en seconde p&eacute;riode par un doubl&eacute; de Kinkela (50e, 68e) et de Gamiette (65e). Du coup, le PFC est toujours &agrave; la 1&egrave;re place ex-&aelig;quo avec Avranches &ndash; vainqueur de Chambly (0-3) &ndash; et trois points d&rsquo;avance sur le Red Star, la grand perdant de cette journ&eacute;e. Le club audonien qui s&rsquo;est inclin&eacute; contre Strasbourg (1-2). Men&eacute; apr&egrave;s l&rsquo;ouverture du score de Salmier (24e), le Red Star a rapidement r&eacute;agi par son homme en forme Belvito (28e) avant de succomber &agrave; la pression alsacienne par une r&eacute;alisation de Bahoken &agrave; l&rsquo;heure de jeu (59e).</p> bilan 12 éme journée NATIONAL http://christophe-taine.site-de-joueurs.com/bilan-12-ame-journae-national_570.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/bilan-12-ame-journae-national_570.htmlChristophe TAINESat, 08 Nov 2014 09:42:51 +0100<p> <u><em>Avranches et le Paris FC cartonnent, Strasbourg se relance&nbsp;</em></u></p> <p> &nbsp; En d&eacute;placement, Avranches et le Paris FC ont fait sensation. Strasbourg se relance suite &agrave; son succ&egrave;s au Red Star pendant que Colmar est accroch&eacute; &agrave; Lu&ccedil;on.Strasbourg se relance au Red Star Seule &eacute;quipe des quatre co-leader &agrave; recevoir, le Red Star c&#39;est pourtant inclin&eacute;. Les audoniens men&eacute;s au score suite au but de Salmier &eacute;galisent rapidement par Belvito mais c&#39;est Bahoken &agrave; l&#39;heure de jeu qui va relancer Strasbourg apr&egrave;s trois d&eacute;faites cons&eacute;cutives. Avranches et le Paris FC cartonnent Le choc des promus a tourn&eacute; &agrave; l&#39;avantage du co-leader avranchinais. Avranches a &eacute;cras&eacute; Chambly trois &agrave; z&eacute;ro ce soir et se retrouve en t&ecirc;te avec le Paris FC. Les parisiens ont eux assur&eacute; le spectacle &agrave; Epinal. Ils s&#39;imposent quatre &agrave; z&eacute;ro enfon&ccedil;ant ainsi la lanterne rouge.</p> <p> <u><em>Colmar accroch&eacute; , Bourg P&eacute;ronnas s&#39;installe en haut, Dunkerque aussi. </em></u></p> <p> Le dernier co-leader en d&eacute;placement, Colmar n&#39;a pas r&eacute;ussi &agrave; faire la diff&eacute;rence en vend&eacute;e. Lu&ccedil;on a tenu bon et prend le point du nul z&eacute;ro &agrave; z&eacute;ro. Bourg P&eacute;ronnas de son c&ocirc;t&eacute; vient de vivre une semaine folle avec l&#39;attribution sur tapis vert d&#39;une victoire face &agrave; Marseille Consolat (au lieu d&#39;un nul) et ce succ&egrave;s ce soir &agrave; Fr&eacute;jus. Le FCBP s&#39;installe donc virtuellement sur le podium. Fr&eacute;jus stagne lui en milieu de tableau.En s&#39;imposant deux buts &agrave; z&eacute;ro face au Poir&eacute; sur Vie, Dunkerque se replace en haut du classement. L&#39;USLD est d&eacute;sormais sixi&egrave;me.</p> <p> <u><em>Istres et le CA Bastia n&#39;avancent pas, Boulogne arrache le nul </em></u></p> <p> Les rel&eacute;gu&eacute;s de Ligue 2 se sont livr&eacute;s bataille ce soir mais aucun vainqueur. Apr&egrave;s un d&eacute;but de saison difficile, Istres et le CA Bastia comptaient sur ce match pour redresser la barre. Il faudra donc attendre apr&egrave;s le partage des points un but partout. M&ecirc;me score entre Colomiers et Boulogne. Men&eacute;s au score rapidement, Boulogne a r&eacute;ussi &agrave; &eacute;galiser dans les derni&egrave;res minutes.</p> site officiel pfc aprés EPINAL http://christophe-taine.site-de-joueurs.com/site-officiel-pfc-apras-epinal_569.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/site-officiel-pfc-apras-epinal_569.htmlChristophe TAINESat, 08 Nov 2014 09:33:20 +0100<h2> EPINAL 0 - PFC 4</h2> <p> Apr&egrave;s avoir &eacute;t&eacute; tenu en &eacute;chec par Colomiers &agrave; domicile vendredi dernier (1-1), le Paris FC se d&eacute;pla&ccedil;ait chez la lanterne rouge du championnat, le SAS &Eacute;pinal, avec une faim de victoire. En manque de r&eacute;alisme lors des derniers matchs, les hommes de Christophe Taine ont montr&eacute; un tout autre visage ce soir avec 4 buts inscrits !</p> <p> Le festival commen&ccedil;a d&egrave;s le quart d&rsquo;heure de jeu quand le Paris FC obtenait un penalty &agrave; la suite d&rsquo;une main spinalienne sur corner. De retour de suspension, Idriss Ech-Chergui ne tremblait pas et trompait le gardien adverse (0-1, 13&prime;). Dix minutes plus tard, Olivier Robin, le portier spinalien, d&eacute;tournait un coup franc sur son poteau. Le Paris FC pousse mais rejoint les vestiaires sur le score de 1-0. Les locaux auraient m&ecirc;me pu &eacute;galiser par Hassan puis Diabat&eacute; mais leurs frappes n&rsquo;attrapaient pas le cadre (45&prime;). Apr&egrave;s la pause, le Paris FC doublait la mise par Christian Kinkela (0-2, 50&prime;) sur corner. Suite &agrave; une perte de balle adverse, Thomas Gamiette triplait ensuite la mise pour des parisiens survolt&eacute;s (0-3, 65&prime;). Dans la foul&eacute;e, Christian Kinkela s&rsquo;offrait un doubl&eacute; (0-4, 69&prime;) en trompant le gardien spinalien ! Une tr&egrave;s belle performance pour des parisiens qui conservent la t&ecirc;te du championnat de National !</p> <p> La fiche technique SAS &Eacute;pinal 0-4 Paris FC Stade de la Colombi&egrave;re Buteurs : Ech-Chergui (13&prime;), Kinkela (50&prime;, 69&prime;), Gamiette (65&prime;)</p> <p> Composition du Paris FC : Demarconnay &ndash; Chevalier, Lybohy (c), Jean, Konat&eacute; &ndash; Poujol (Traor&eacute; 70&prime;), Gamiette &ndash; Kinkela, Ech-Chergui (Ogounbiyi 73&prime;), Keita &ndash; Bald&eacute; (Bongongui 46&prime;)</p> <p> Composition &Eacute;pinal : Robin &ndash; Di Pinto (Chauvet 61&prime;), Michelot, Capasso, Gazagnes, Colin (Kharbouch 61&prime;) &ndash; Lancina, Chouleur, Touati &ndash; Hassan, Diabat&eacute; (Benkajjane 61&prime;)</p> <p> <u><em>R&eacute;action Christophe Taine : C&rsquo;est une belle victoire m&eacute;rit&eacute;e. On a d&eacute;but&eacute; une nouvelle s&eacute;rie face &agrave; Colomiers, et nous la poursuivons ce soir. On a fait un match s&eacute;rieux avec de belles qualit&eacute;s techniques, et nous avons fait ce qu&rsquo;il fallait en seconde p&eacute;riode pour remporter ce match. Leader ? Nous restons en haut du classement, c&rsquo;est le principal. Abla&iuml; Bald&eacute; est sorti &agrave; la pause car il ressentait une douleur au mollet. </em></u></p> qualification pour le 7éme tour de coupe de france http://christophe-taine.site-de-joueurs.com/qualification-pour-le-7ame-tour-de-coupe-de-france_568.htmlhttp://christophe-taine.site-de-joueurs.com/qualification-pour-le-7ame-tour-de-coupe-de-france_568.htmlChristophe TAINESun, 26 Oct 2014 10:51:45 +0100<p> Pour son plus court d&eacute;placement de la saison, le Paris FC affrontait le CA Paris cette apr&egrave;s-midi (15h30) au stade Didot dans le 14e arrondissement, dans le cadre du 6e tour de Coupe de France. Dans un stade bien rempli et acquis &agrave; la cause du CA Paris, les hommes de Christophe Taine ont globalement ma&icirc;tris&eacute; la rencontre m&ecirc;me si le score &agrave; la pause pouvait pr&eacute;sager un tout autre sc&eacute;nario.</p> <p> L&rsquo;ouverture du score de Kinkela sur penalty, apr&egrave;s une vingtaine de minutes de jeu, &eacute;tait logique tant les parisiens avaient pris la rencontre par le bon bout en imprimant un rythme soutenu qui leurs permettaient de se cr&eacute;er des situations dangereuses (0-1, 20&prime;). Mais les joueurs du CA Paris ne se sont pas laiss&eacute;s abattre en r&eacute;agissaient rapidement en &eacute;galisant par Messaoudi sur un coup-franc excentr&eacute; mal renvoy&eacute; par la d&eacute;fense (1-1, 30&prime;). Port&eacute; par le public, le CA Paris se mettait un peu plus &agrave; r&ecirc;ver lorsque Kharroubi exp&eacute;diait une frappe des 25 m&egrave;tres sous la barre transversale de la cage de Mermillod (2-1, 43&prime;). Surprise totale au stade Didot &agrave; la mi-temps, le Paris FC est men&eacute; 2-1 par une vaillante &eacute;quipe du CA Paris.</p> <p> Apr&egrave;s 15 petites minutes de pause, les co&eacute;quipiers d&rsquo;Herv&eacute; Lybohy &eacute;taient d&eacute;j&agrave; de retour sur la pelouse bien d&eacute;cid&eacute; &agrave; changer le cours de la rencontre. Une r&eacute;action d&rsquo;orgueil &eacute;tait attendue de leur part. De suite, ils monopolisaient le ballon et se montraient de plus en plus dangereux. Peu avant l&rsquo;heure de jeu, Thomas Gamiette sonnait la r&eacute;volte et &eacute;galisait au terme d&rsquo;une belle action collective (2-2, 57&prime;). Christophe Taine d&eacute;cidait ensuite de faire rentrer en jeu Idriss Ech-Chergui afin d&rsquo;apporter d&rsquo;avantage de solutions &agrave; l&rsquo;attaque parisienne. Plus en verve, le Paris FC poussait et cherchait &agrave; reprendre l&rsquo;avantage afin d&rsquo;&eacute;viter d&rsquo;&eacute;ventuelles prolongations. Opportuniste, &laquo; Bouba &raquo; Kant&eacute; crucifiait le gardien adverse sur une erreur d&eacute;fensive (2-3, 78&prime;) et permettait au Paris FC de repasser devant au tableau d&rsquo;affichage. Leurs adversaires semblaient accuser le coup physiquement et ne trouvaient plus la solution pour inqui&eacute;ter l&rsquo;arri&egrave;re garde du Paris FC. Leurs derniers espoirs disparaissaient lorsque Idriss Ech-Chergui frappait par 2 fois en tuant d&eacute;finitivement le suspens ( 84&prime;, 91&prime;, 2-5). A noter la premi&egrave;re apparition sous le maillot de l&rsquo;&eacute;quipe premi&egrave;re de Vincent Pir&egrave;s, milieu de terrain &acirc;g&eacute; de 18 ans, qui a remplac&eacute; Thomas Gamiette en fin de partie. Le Paris FC assure l&rsquo;essentiel en se qualifiant au 7e tour de la Coupe de France. Mais cela ne fut pas si &eacute;vident face &agrave; une jeune &eacute;quipe du CA Paris qui n&rsquo;aura pas d&eacute;m&eacute;rit&eacute; et pourra &ecirc;tre fier de sa prestation ainsi que son parcours.</p> <p> Fiche technique CA Paris 2-5 Paris FC Buteurs : Messaoudi (30&prime;), Kharroubi (43&prime;) ; Kinkela (20&prime;), Gamiette (57&prime;), Kant&eacute; (78&prime;), Ech-Chergui (84&prime;, 91&prime;)</p> <p> Composition du Paris FC : Mermillod &ndash; Chevalier, Lybohy (c), Veldeman, Konat&eacute; &ndash; Poujol (Buaillon 90&prime;), Gamiette (Pir&egrave;s 87&prime;) &ndash; Kinkela, Bongongui, Ogounbiyi (Ech-Chergui 70&prime;) &ndash; Kant&eacute;</p> <h3> R&eacute;actions Christophe Taine (Entr. Paris FC) :</h3> <p> La 1&egrave;re p&eacute;riode n&rsquo;&eacute;tait pas si mauvaise en soi dans le jeu mais on a pay&eacute; sur 2 erreurs de laxisme, sur un manque de rigueur o&ugrave; l&rsquo;on ne respecte pas le football. Mais en seconde p&eacute;riode, on a mis tous les ingr&eacute;dients qu&rsquo;il fallait. L&rsquo;&eacute;quipe a montr&eacute; des vertus d&rsquo;orgueil, de fiert&eacute; et de qualit&eacute; technique pour renverser le match et gagner logiquement. Le CA Paris a jou&eacute; avec leurs armes, ils ont fait une bonne 1&egrave;re mi-temps et on les a aid&eacute; sur les 2 buts. En seconde p&eacute;riode, ce fut plus difficile pour eux car on a hauss&eacute; le rythme par fiert&eacute; et par envie de se qualifier. Le point de satisfaction est l&rsquo;orgueil. L&rsquo;efficacit&eacute; offensive ? C&rsquo;est bien, mais je retiens surtout les 2 buts encaiss&eacute;s. Marquer 5 buts contre une DHR, il n&rsquo;y a rien de valorisant, sans leur faire injure. Mais prendre 2 buts contre une DHR, &ccedil;a m&rsquo;emb&ecirc;te plus.</p> <h3> Bienvenu Ngila (Entr. CA Paris) :</h3> <p> Le niveau technique et athl&eacute;tique du Paris FC a &eacute;t&eacute; d&eacute;cisif. Si l&rsquo;on &eacute;tait rest&eacute; plus longtemps &agrave; 2-1, mes joueurs n&rsquo;auraient pas compter leurs efforts, mais l&rsquo;&eacute;quipe s&rsquo;est d&eacute;sunie et a baiss&eacute; le pied physiquement au fil de la rencontre.</p>